AMNESTY INTERNATIONAL CRITIQUE LES ETATS-UNIS.

Amnesty International (AI) demande aux États-Unis à cesser de fournir des armes au Gouvernement colombien. Dans un communiqué elle dénonce l’utilisation de ces armes par Bogota contre les manifestants qui protestent contre les mesures du gouvernement du président Ivan Duque. Amnesty International exhorte ainsi Washington à “suspendre immédiatement la fourniture, la vente ou le transfert directs ou indirects d’armes à feu et de munitions, ainsi que d’armes moins meurtrières telles que les gaz lacrymogènes et les projectiles, véhicules blindés ou technologies de surveillance que le gouvernement sud-américain utilise pour réprimer les manifestants”. Elle demande aussi que Washington arrête toute forme d’assistance technique ou financière.  Amnesty International stipule également que “le gouvernement des États-Unis a eu une participation révoltante aux  assassinats, aux disparitions, aux violences sexuelles et d’autres tortures, et à l’horrible répression de dizaines de manifestations, pour la plupart pacifiques”.
À ce jour, certains rapports font état de 60 morts, plus de 1000 arrestations, 18 cas de violence sexuel et 2400 cas de violence policière recensés en Colombie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *